Accueil  |  Bottin de réseautage  |  Congrès  |  Séminaire automnal








Apprendre et enseigner aujourd’hui – Volume 7, numéro 1

APPEL DE TEXTES

La différenciation pédagogique : une méthodologie variée et diversifiée centrée sur l’apprenant

D’aucuns affirment que notre monde devient de plus en plus complexe et que cette complexité suppose que peu de solutions à des problématiques complexes sont envisageables de façon simple, uniforme ou homogène. Au-delà de cette affirmation, les acteurs qui oeuvrent en éducation constatent, au cours des dernières années, que la tâche enseignante se complexifie par les enjeux auxquels doit faire face le monde de l’éducation. Pour être en mesure de forger des pistes de solution aux divers enjeux en éducation, de nouvelles approches pédagogiques sont préconisées, de nouveaux outils sont mis entre les mains des enseignants.

Parmi certaines pistes de solution, la différenciation pédagogique apparaît souvent au premier plan. On définit la différenciation pédagogique comme une manière de penser l’enseignement, l’apprentissage et l’évaluation. C’est une philosophie qui guide l’ensemble des pratiques pédagogiques et une façon d’exploiter les différences et d’en tirer avantage. [1]

La différenciation pédagogique s’appuie généralement sur des valeurs qui impliquent que tous les élèves ont des chances égales de démontrer les apprentissages réalisés, et ce, tant dans la façon dont ils sont formés que dans le jugement porté sur leurs apprentissages. Ainsi, implicitement, cela répond à un souhait de répondre à l’hétérogénéité de la classe afin d’amener chaque élève le plus loin possible sur le plan de ses apprentissages en tenant compte de son potentiel. [2]

Le ministère de l’Éducation précise que la différenciation doit être vue comme un soutien à apporter à un élève ayant des besoins particuliers. [3] Ce soutien est envisagé selon trois formes de mesure : la flexibilité pédagogique, les mesures d’adaptation et les modifications des attentes par rapport aux exigences du PFEQ. Ces mesures peuvent porter à la fois sur les contenus (sur quoi la tâche va porter) sur les structures (les modalités d’organisation de la tâche) sur le processus (le “comment” de la tâche) et sur les productions (les produits ou résultats de la tâche).

Cependant, des spécialistes affirment que, dans certains milieux, les mesures appliquées ne se basent guère sur les principes de la différenciation pédagogique, que certains postulats en ce qui concerne la différenciation pédagogique s’appuient parfois sur des neuromythes (certains auteurs voient la théorie des intelligences multiples, sur laquelle s’appuieraient des enseignants pour faire de la différenciation pédagogique, comme un neuromythe) ou la différenciation est vue comme une diminution des exigences et des attentes pour certains programmes ou pour certains contenus. Qu’en est-il dans la réalité ? Est-ce que tous les acteurs du milieu partagent les mêmes principes de ce qu’est la différenciation pédagogique ? Est-ce vu comme une véritable approche pédagogique ou comme une panacée pour résoudre certaines problématiques complexes en éducation ?

Le comité de rédaction de la revue est donc à la recherche de réflexions sur la différenciation pédagogique, de projets que vous avez menés et à l’intérieur desquels certains principes de la différenciation pédagogique ont été appliqués. Nous sollicitons donc vos propres expériences, vos réflexions et vos pratiques d’enseignant. Nous faisons appel aux enseignants, aux conseillers pédagogiques, aux professeurs et chercheurs universitaires ainsi qu’aux intervenants dans le milieu de l’éducation intéressés par cette thématique.

Envoi des textes à : louise.trudel@conseil-cpiq.qc.ca
Date de tombée : 4 aout 2017

Notes

[1Gouvernement du Québec, (2006). L’évaluation des apprentissages au secondaire. Cadre de référence. Québec : Ministère de l’Éducation du Loisir et du Sport, p.27).

[2Adaptation du site http://differenciation.org/ de la Commission scolaire des Affluents.

[3Document d’information : Précisions sur la flexibilité pédagogique, les mesures d’adaptation et les modifications pour les élèves ayant des besoins particuliers Gouvernement du Québec Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, 2014

Youtube