Accueil  |  Bottin de réseautage  |  Congrès  |  Séminaire automnal








Témoignage d’adulte : Notre dyslexie

Notre dyslexie

Nous ne sommes pas des cas individuels ou même isolés. Nous sommes des gens tout ce qu’il y a de normal. La dyslexie n’est pas une maladie. Au contraire, cela est une autre forme d’intelligence. Enfin, aujourd’hui en 2014, nous pouvons être compris et même nous avons des programmes qui peuvent nous aider.

Un de mes programmes préférés est WordQ. Un programme merveilleux qui nous aide à nous relire, à mieux comprendre les mots qu’on écrit et même encore plus. Au début, je trouvais cela un peu ridicule, mais je m’étais totalement trompée. Cela m’aide grandement en français et même en anglais. Je peux mieux entendre et comprendre la prononciation des mots. Je peux même voir 9 mots (maximum) lorsque je commence à écrire. Comme ça, je peux avoir d’autres idées pour la construction de ma phrase. C’est vraiment pratique.

Ensuite je peux mieux voir si j’oublie des mots dans mes phrases, car cela arrive quelquefois. Comme je l’ai dit un peu plus tôt, nous pouvons l’utiliser en anglais et même aussi dans d’autres langues. Cela revient au même, au niveau de son utilisation. Nous pouvons même choisir la voix qui nous plait le mieux. Pour un programme peu coûteux, il est vraiment d’une grande utilité.

En conclusion, je vous conseille fortement au moins de regarder un peu ce que c’est. Car j’ai une dyslexie et je trouve que cela m’aide grandement à mieux comprendre mes textes et aussi pour simplement vous écrire ceux-ci. Moi qui rêve de devenir enseignante en D.A., je le recommanderais à mes futurs étudiants. Alors, merci de m’avoir lu et au plaisir de vous avoir aidés à mieux comprendre.

Sabryna Koleszar
Centre de formation Rimouski-Neigette

Youtube